• Les Cours de chant Moderne - Paris

Blog "La Minute Technique"

La voix mixte

La voix mixte

C'est vrai ça! C'est quoi cette fameuse voix mixte alors?

Dans mon quotidien, une des causes qui poussent les personnes à venir me voir concerne soit le « passage » entre la « voix de poitrine » et la « voix de tête », soit la capacité à atteindre des notes aigues avec « puissance » ou tout du moins timbrée (les deux étant liés, souvent les deux). Ce souhait s’affranchit des styles, niveaux et sexe.

Depuis que j’étudie le chant, je constate la grande confusion qui règne au niveau de la terminologie. Les termes voix de tête, de poitrine, de gorge, mixte, fausset etc. Il n’est pas évident de s'y retrouver quand on n'appelle pas les mêmes choses par le même nom. Et en pratique, je constate que pour certaines personnes, il existe une véritable cassure (yodel) à une certaine hauteur et pour quelques personnes « chanceuses » (?) cependant, la voix bien homogène sur toute son étendue.

Dans La vibration laryngée de Guy Cornut, il est dit qu’il y a des mécanismes laryngés, dont deux principaux « correspondant à deux patterns vibratoires nettement différents :
• le mécanisme I dit voix de poitrine (ou modale)
• le mécanisme II dit voix de tête ou voix de fausset

Ces deux registres principaux (…) dépendent essentiellement du jeu antagoniste du muscle thyro-aryténoïdien (ou muscle vocal) et du muscle crico-thyroïdien tenseur de la corde vocale. »

Prenons l'homme comme exemple. (Mesdames, ce n'est pas du sexisme: dans un souci de clarté et parce que chez le mâle, les mécanisme se distinguent bien, ce qui n'est pas toujours le cas chez vous.)

Dans l’art lyrique, le basse, baryton et ténor chantent principalement dans le mécanisme I (poitrine) avec quelques incursions en II. Le contre ténor chante lui en mécanisme II, en voix dite « de fausset » avec quelques incursions fréquentes en I. Le chant lyrique, dans la nécessite de faire porter le son sans amplification additionne à cette base mécanique le formant vocalique, qui participe à la projection du son et à la réduction de l’aspect sinon aéré du mécanisme II chez un adulte.

Exemple de chant contre-ténor: David Daniels - Cara sposa (Rinaldo de Haendel): (désolé Google a décidé que les plugins audio que j'utilise sont incompatibles avec votre navigateur internet...)

Dans des styles modernes, avec une recette similaire aux contre-ténors (M2+ formant), les Bee Gees chantaient toutes leurs parties aigues dans ce mécanisme.

Exemple de chant en M2 + formant: Bee Gees - Saturday Night Fever: (désolé Google a décidé que les plugins audio que j'utilise sont incompatibles avec votre navigateur internet...)

Des artistes de musique Soul comme James Brown ou Michael Jackson, des artistes de Hard Rock comme Axl Rose (Guns n’ Roses), Robert Plant (Led Zeppelin), Pop/Rock, Sting (The Police), Freddy Mercury (Queen) et bien d’autres ont un son qui a une réelle texture et est possiblement puissant (mais pas forcément) dans le registre aigu, au delà même du contre-ut.

Comment expliquer et enseigner ce « son », cette voix? Sur quelle approche pédagogique se baser ?

On trouve d’abord une réponse dans l’appellation « voix mixte ».

Pour le phoniatre, la voix mixte correspond à un équilibre de tensions entre les deux muscles qui caractérisent chacun un mécanisme. « Il existe ainsi une zone de transition dans laquelle, le timbre peut avoir des nuances intermédiaires » (Moyens d’investigation et pédagogie de la voix chantée - Guy Cornut). On observe qu’en général, le corps scientifique ne parle pas de mécanisme à part entière, tout au plus d’un « registre résonnantiel ».

Le professeur de chant classique part de cette idée et la développe en parlant de « voix mixte appuyée ». Cette voix prend donc naissance à ce qu'il nomme le passaggio, c'est à dire au "pont" entre les 2 mécanismes, et garde l’équilibre de la zone de transition. On peut ainsi continuer à monter dans l'aigu, sans chanter à pleine puissance et sans perdre le timbre comme le ferait le passage en fausset. Ainsi, le contre-ténor est en fausset et les barytons, ténors seraient en voix dite « mixte appuyée ». (Comme on aime bien ces classifications en France et pour embêter tous ceux qui voudraient s'y retrouver, il existe aussi le haute-contre! qui lui ferait un peu de tout...;) )

Les méthodes modernes comme SLS ou celle de Richard Cross se basent sur l'approche classique pour enseigner les voix mixtes dans un style moderne, avec plus ou moins d'efficacité.

Estill et les courants qu’elle a produit comme la TCM ou Vocal Process préfèrent penser le mécanisme I en deux "configurations" (Notez que je vais simplifier car en vérité, chez Estill, on pense en "figure" ou éléments, et recettes (des combinaisons de figures))

- celle que nous utiliserions tous les jours, habituellement en voix parlée (d'où les noms « parole » en TCM et « speech quality » chez Estill): les cordes vocales sont courtes et épaisses. Cette configuration peut se maintenir dans un registre aigu donnant naissance au belting, (ou light belting ou encore d'autres noms, selon l'ajout d'ingrédients comme une bascule d'un des cartilages du larynx). Selon les "Estilliens", le belting se rapproche de la voix parlée, projetée comme le ferait une personne qui appelle au loin par exemple. C’est une technique que l’on retrouve dans tous les styles, même en classique. Le light belting serait plus doux, moins agressif.

- une deuxième configuration en masse fines(« Cry ou sob quality » chez Estill, « pleur » en TCM) est conditionnée par une bascule vers le bas du cartilage thyroïde (ou une bascule vers l'arrière du cricoïde?). Les deux engendrent un étirement des cordes vocales, une capacité à les faire vibrer plus rapidement et donc à aller dans les aigus. La voix reste néanmoins pleine, modale donc M1 et de ce fait timbrée.

Enfin, « Falsetto quality » chez Estill et « soupir » en TCM ressemblent en tout point au mécanisme II, produite par une bascule vers l'arrière des cartilages aryténoïdes qui soulèvent la partie postérieure des cordes vocales. Le contact entre les deux cordes est minime voire absent. Le son est de ce fait le plus souvent aéré. Mais, commes les autres formules ci-dessous, avec un ajout de bascule d'un cartilage, ou de twang on peut le rendre plus épais, plus timbrée.

Bref ...Chez Estill and co, le terme « voix mixte » n’existe pas. Car ce n'est pas ainsi que ces modèles pensent et si vous demandez à un prof de ces approches de vous définir ce qu'est la voix mixte, il vous demandera de lui faire écouter un exemple de ce vous appelez la voix mixte, pour vous l'expliquer. Car elle est à l'appréciation de son auteur puisqu'ils existent beaucoup de combinaisons.

notes :Je n’aborde pas ici la conception CVT de Sadolin qui ne se base pas uniquement sur des principes physiologiques mais aussi acoustiques. De ce fait, toute correspondance avec les autres méthodes est compliquée (bien que tout de même possible).

On remarque donc que le classique a une approche de recette toute faite et certains courants modernes préfèrent décomposer la recette, travailler sur les éléments qui la composent. La science devrait mettre tout le monde d’accord? Oui, sauf que nos connaissances en science sont parfois imparfaites et les modèles avancées Estill & co comportent aussi des erreurs et approximations... La voix mixte de Sting n'est pas la même que que Freddy Mercury ni de Robert Plant. N'en déplaisent à certains, il ne s'agit pas que d'une question de ténor, baryton ou autres, mais bien d'une "recette" différente. Cette recette ne peut pas se résumer à des ingrédients mis ensembles tant la complexité de la recette apportent d'autres ingrédients etc.

Ces modes d'apprentissage intellectuels et académiques accordent peu de place à l'écoute de soi et à l'apprentissage par l'expérience corporelle. Qu'importe le son que vous cherchez et qu'importe comment vous l'appelez, il se trouve très probablement déjà dans votre voix.

Passionnant non?

Et vous, qu'en pensez-vous?

Laissez-nous un commentaire et/ou partagez cet article si vous l'avez apprécié! Merci!

Retour...

Les Cours de Chant Moderne
Vos cours de chant à Paris - Tous styles, tous niveaux - Pédagogie moderne


Les Cours de Chant Moderne Rated 4.9 / 5 based on 64 reviews.
> Lire les témoignages...

65, rue Fondary
75015 Paris - Ile-de-France - FR
www.coursdechantparis.fr

Horaires d’ouverture:

Siret: 521 840 850 00023
Centre de formation avec agrément de formation et inscrit au DATADOCK

Email: contact@coursdechantmoderne.fr
Tel: +33 613 50 58 18
50€
Page Facebook
Plan Google Map
Conditions Générales de Vente - CGV