• Les Cours de chant Moderne - Paris

Blog "La Minute Technique"

Dis, est ce que je chante bien

Dis, est ce que je chante bien?

C’est la fin de notre premier cours avec Sabine et je la raccompagne jusqu’à la porte d’entrée. Arrivée devant celle-ci, un peu gênée elle me demande:
« Mais Olivier, dis moi franchement, tu trouves que je chante bien ? ». « Oui Sabine, je lui réponds, mais nous en rediscuterons… ».

Dans le cadre des cours, cette question revient souvent et je ne peux décemment me limiter à une réponse aussi brève. Je me dois d’argumenter, d’étayer mon opinion.

Mais ce n’est pourtant pas simple car des éléments objectifs et subjectifs entrent en jeu dans une réponse plus complète. D'un point de vue professionnel, je ne devrais donner que ceux qui sont objectifs, basés sur une appréciation que je me fais du niveau technique de la personne.
Dans ces critères, la non mise en danger de l’appareil vocal est évidemment l’élément le plus important. Sans lui, tout s’effondre. Viennent ensuite une bonne connaissance théorique et pratique de cet appareil et de son fonctionnement. Puis, son utilisation dans le chant, les mécanismes laryngés, toutes les possibilités de nuances, de volume, de textures, de résonnance, de filtres, d’effets et phonétiques. Enfin, le mélange, le mariage de ces divers éléments, pouvoir les doser, les ajouter et soustraire les uns aux autres demeurent un point clé du chant.
Car s'il existe des « super techniciens », des personnes qui maitrisent absolument tous ces éléments, les possibilités n'en demeurent pas moins sans fin. L’étude est bien trop longue et certains mariages parfois trop… bizarres, n'ont que peu d'intérêt. Personnellement, faute de temps et parfois d’envie, je fais l’impasse sur des mélanges et ne travaille plus certains éléments. Ce qui me passionne, c'est la magie de ces éléments, de les cuisiner entre eux, de les entendre et les disséquer chez les autres. Ainsi, même si je ne les maitrise pas totalement, je peux tout de même les enseigner. Ce n’est pas incompatible.

Au delà d’un travail purement technique, le chanteur cherche à mélanger ces éléments de façon cohérente et créer ainsi une proposition artistique vocale. Elle mûrit et s’affine avec le temps, inspirée par ses goûts personnels. Elle en devient le reflet de la personnalité de l’artiste qui l'utilise.

Cette recherche esthétique ne peut être critiquée que de façon subjective. Je ne peux pas ou plutôt, ne souhaite pas l’incorporer dans l’opinion que je donne d’une manière de chanter. Je releve néanmoins les éléments techniques, tics, ressemblances avec d'autres artistes, afin de permettre une auto-appréciation.

Je suis toujours admiratif devant une voix ou un chant original, singulier. Je pense qu'ils sont aujourd’hui des atouts dans une discipline du chant qui regorge d’excellents techniciens mais qui sont davantage des clones d’artistes déjà connus.

Des vocalistes comme Bobby McFerrin ou Nosfell sont selon moi des artistes qui tendent vers une « perfection technique » couplée à un certain génie artistique. Dans leur capacité à maitriser leur voix, à en faire ce qu’ils veulent, de passer d’un style à un autre avec facilité tout en mettant cela au service de l’art, de la création d’un univers.

Les imitateurs sont aussi de grands techniciens. Qui n’a jamais été bufflé par un imitateur reprenant de grands artistes avec fidélité ? Sont-ils pour autant des artistes? (Une chanteuse et imitatrice comme Liane Foly tend à le prouver!)

Une bonn technique suffit–elle à faire bon chanteur et à l’inverse, il y a t-il des chanteurs pauvres techniquement qui ont eu une brillante carrière? (oui, mais ne comptez pas sur moi pour en citer…)

Assurément, il y a de tout. On peut choisir aussi d'être un brillant technicien, un interprète au service d'un compositeur. On est capable alors d'incarner la volonté d'un autre. Il n'y a aucun mal à cela.

Mais alors, faisons la part des choses quand il s'agit de trouver "des talents", les "stars de demain", des "artistes". Je regrette dans ces démarches le manque d’audace, de fraicheur, d’originalité. Une part de responsabilité en revient aux télé-crochets où rare s’entendent des artistes, mais plutôt de pâles reproductions. Les artistes (Julien Doré, Christophe Willem ...euh, who else?) ont fait carrière, pérenne pour Doré, inconstante pour Willem. Les autres «gagnants»(sic) sont dotés d’une bonne technique certes, mais sans talent pour l'utiliser à des fins artistiques, bien trop poussés par une recherche de célébrité et dans le cas des télé-crochets, d’audimat où l’on veut entendre ce qui marche, c’est à dire, ce qui a déjà été fait.

Alors Sabine, je ne sais pas si « tu chantes bien ». Je te reconnais une bonne technique, de bons fondamentaux. Je te fais travailler dans ce sens et nous oeuvrons pour combler certaines lacunes. Je fais en sorte de mettre la création au cœur de nos cours. Je t’invite, aussi difficile cela soit-il, à modifier, façonner, transformer les mélodies, rythmes des morceaux que nous voyons ensemble, à y insérer ces éléments travaillés en cours, dans le seul but de mettre la technique au service de ton interprétation, de ce que tu as envie, toi, de raconter à travers le chant.

Passionnant non?

Et vous, qu'en pensez-vous?

Laissez-nous un commentaire et/ou partagez cet article si vous l'avez apprécié! Merci!

Retour...

Les Cours de Chant Moderne
Vos cours de chant à Paris - Tous styles, tous niveaux - Pédagogie moderne


Les Cours de Chant Moderne Rated 4.9 / 5 based on 64 reviews.
> Lire les témoignages...

65, rue Fondary
75015 Paris - Ile-de-France - FR
www.coursdechantparis.fr

Horaires d’ouverture:

Siret: 521 840 850 00023
Centre de formation avec agrément de formation et inscrit au DATADOCK

Email: adresse mail
Tel: +33 613 50 58 18
50€
Page Facebook
Plan Google Map
Conditions Générales de Vente - CGV